SMS envoyé dans la rue : attention danger !

Par Stéphane Goulhot le 14 décembre 2012 dans Société
w0
k 7

SMS envoyé dans la rue : attention danger !

J’ai lu ce matin sur Atlantico.fr qu’une étude révèle qu’envoyer des SMS alors qu’on va traverser peut-être mortel.

“Tout le monde sait qu’utiliser son téléphone portable dans la rue en marchant peut s’avérer dangereux, mais il est très probable qu’ils ignorent à quel point cela peut les conduire à l’hôpital. Une étude réalisée par des chercheurs de l’Université de Washington indique que les piétons utilisant leurs téléphones alors qu’ils marchent dans la rue ont quatre fois plus de chances d’ignorer le trafic, de ne pas respecter la signalisation, feux et autres, de traverser n’importe comment, en dehors des clous ou sans regarder à droite et à gauche. Sans surprises, l’activité la plus dangereuse s’avère être l’envoi de SMS. Les addicts des textos prennent ainsi plus de temps à traverser la rue aux intersections embouteillées. Et les utilisateurs du téléphone portable dans la rue sont nombreux puisque selon les universitaires, un piéton sur trois se sert de son téléphone quand il traverse la rue. Autant dire qu’il met sa vie en danger pour pas grand-chose. Pour arriver à ces conclusions, les chercheurs ont observé en temps-réel plus de 1 000 piétons à de grosses intersections dans la ville de l’Etat américain de Washington, Seattle…”.

Lire la suite de l’article.

Merci d'avoir lu mon blog ! L'agence S com reste en mouvement. Alors n'hésitez pas à revenir consulter et commenter mes prochaines publications. Stéphane Goulhot peut répondre à vos futures questions professionnelles et à trouver les solutions qui vous correspondent.

À propos de l'auteur

Stéphane GoulhotVoir tous les articles par Stéphane Goulhot >

0 Commentaires

Laisser une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.