Cannabis, quelle est la solution ?

Par Stéphane Goulhot le 16 octobre 2012 dans Clin d'œil culturel
w0
k 7

Cannabis, quelle est la solution ?

Jeu de mots sur le cannabis*, à l’heure de la discussion sur la dépénalisation, voilà un joli pied de nez. Joël Guenoun, auteur de la série «Les Mots ont des visages», signe chaque semaine, pour stratégies.fr, «Le Mot du mardi».

Cliquez ici.

 

Législation sur le cannabis en France

En France, la loi interdit « toute présentation sous un jour favorable » des substances stupéfiantes. Du fait de cette loi, les associations cherchant à promouvoir la dépénalisation (comme le Collectif d’information et de recherche cannabique) se placent souvent hors la loi, et risquent donc de fortes amendes pour incitation à l’usage de stupéfiants. De plus, un organisme public, la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (MILDT) donne très largement (site Internet, brochures, etc.) des avis sur les drogues dures, plaçant le cannabis au milieu d’entre elles, le comparant à des drogues telles que la cocaïne ou encore le LSD. La réduction des risques est reconnue par la loi française depuis 2004.

La loi permet la circulation des chènevis (graines de cannabis) ainsi que leur commerce entre les États membres de la zone européenne de libre-échange (Union européenne + Norvège, Suisse et Islande).

Les particuliers peuvent utiliser les chènevis légaux (possédant un certificat de conformité) pour un usage strictement personnel ; leur production, leur utilisation et leur culture à usage commercial ou pour toute activité professionnelle sont soumises à autorisation. Ces variétés sont en fait du chanvre non-psychotrope. Les particuliers sont tenus de conserver les certificats de conformité fournis à la vente du chènevis ou, à défaut, l’emballage qui en mentionne les références, ceci afin de prouver que la variété détenue ou semée est bien autorisée26. Ces variétés de cannabis, figurant sur la liste émise par l’Union européenne, doivent faire l’objet d’un décret qui stipule leur autorisation.

(Source Wikipédia)

Merci d'avoir lu mon blog ! L'agence S com reste en mouvement. Alors n'hésitez pas à revenir consulter et commenter mes prochaines publications. Stéphane Goulhot peut répondre à vos futures questions professionnelles et à trouver les solutions qui vous correspondent.

À propos de l'auteur

Stéphane GoulhotVoir tous les articles par Stéphane Goulhot >

0 Commentaires

Laisser une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.